Pourquoi My Sweet Mind ?
Parce que notre cerveau est une formidable et merveilleuse machine qui n’a encore révélé que 8 à 15 % de ses secrets. Mais en utiliser avec bienveillance ce que l’on sait déjà de lui, peut nous permettre d’aller plus loin dans nos capacités et de régler un bon nombre de problèmes !
Et l’hypnose, la sophrologie, la PNL et d’autres thérapie brèves nous y invitent.
Alors voila quelques explications :
Notre cerveau a la taille et l’apparence d’un petit chou-fleur. Mais grâce à ses 100 milliards de cellules nerveuses (autant qu’il y a d’étoiles dans notre galaxie !), nous pouvons penser, planifier, parler, imaginer… et en même temps avoir conscience de tout ça !
Imaginons maintenant que l’on coupe en 2 ce petit chou-fleur ; on obtient 2 parties : une à droite, appelée hémisphère droit, l’autre à gauche, appelée hémisphère gauche. On parle souvent de cerveau droit et de cerveau gauche.
Les hémisphères contrôlent l’ensemble de nos fonctions mentales supérieures : mouvements volontaires, pensée, apprentissages, mémoire, etc.
Chacun de ses 2 hémisphères sont eux-mêmes divisé en 4 parties : ce sont les lobes
Le cerveau est très organisé. Chacune de ses parties ont des rôles spécifiques, tout en étant complémentaires les unes des autres
Les principales fonctions de chaque lobe sont les suivantes :
– Les lobes frontaux situés le plus près du front : parole et langage, raisonnement, mémoire, prise de décision, personnalité, jugement, mouvements. Le lobe frontal droit gère les mouvements du côté gauche du corps, et inversement, le lobe frontal gauche gère les mouvements du côté droit.
– Les lobes pariétaux, au-dessus du crâne : lecture, repérage dans l’espace, sensibilité
– Les lobes occipitaux : vision
– Les lobes temporaux, à l’arrière du crâne : langage, mémoire, émotions.
En résumé, nous n’avons bien qu’un seul cerveau (même si on prit l’habitude de parler de « cerveau gauche » et de « cerveau droit ») constitué de deux hémisphères, eux-mêmes divisés en 4 lobes.
Ces 2 hémisphères communiquent entre eux en permanence et nous sont tous deux indispensables. Ils commandent chacun une partie du corps : le cerveau gauche commande la partie droite de notre corps tandis que le cerveau droit commande la partie gauche. Etrange… mais réel !
Ce n’est pas tout. Non content de commander chacun une partie distincte de notre corps, ces deux hémisphères ont des fonctions différentes : d’un côté les mots et le langage, la philosophie et la religion, de l’autre les symboles et les images, les mathématiques et les sciences,…
Et pour compliquer un peu, cerveau droit et cerveau gauche ont également des facultés différentes, des façons de fonctionner différentes !
En caricaturant un peu, voilà comment on pourrait définir leur principales dispositions.
Cerveau gauche :
Avec lui, tout est noir ou blanc ! Le gris ou pire les couleurs n’existent pas.
Le cerveau gauche ne connaît pas le désordre : tout est rangé à sa place ! il catalogue, étiquette, compartimente et porte une dénomination claire.
il se focalise sur le détail. Il est analytique, logico-déductive, rationnelle
Un « cerveau gauche » est à l’aise avec la théorie
C’est le lieu du langage, des codes, de l’abstraction
Si le cerveau gauche était un métier, il serait comptable ou juriste
Cerveau droit :
Avec lui, tout est nuancé.
Le cerveau droit aime la couleur et les formes arrondies, il gère les images.
Tout fait partie d’un ensemble. Le détail ne l’intéresse pas. Il est synthétique, global.
Il ne fonctionne pas avec les codes mais avec les analogies
Il est le lieu du concret, du palpable, de l’action
Un « cerveau droit » utilise volontiers les comparaisons, les métaphores
Il gère l’espace, l’intuition, le sens artistique. Surtout, chaque information nouvelle passe par lui. C’est déstabilisant, il est donc le siège des affects négatifs.
Si le cerveau droit était un métier, ce serait un artiste,
Sur ces bases, chacun des hémisphères ont des atouts qui lui sont propres et complémentaires.
On comprendra que chercher à développer ses deux hémisphères permettrait de disposer d’un panel de compétences étendu. Il paraîtrait d’ailleurs que les surdoués activent plus souvent que les autres leurs deux hémisphères…
Mais la plupart d’entre nous privilégient inconsciemment l’un des deux hémisphères sans être psychopathes pour autant.
A noter que ceci est souvent à l’origine de nombreux grands points de désaccord dans le monde de l’entreprise. Bien souvent, lorsque d’importantes différences d’opinions apparaissent entre deux collègues, aucun des deux n’a véritablement raison. Chacun a un fonctionnement qui lui est propre et sa propre vision des choses. Ainsi, par exemple dans un groupe de travail si l’un privilégie une vision d’ensemble tandis que l’autre se focalise sur un détail,le projet n’avancera pas beaucoup.
A suivre demain …