L’ hypnose contre nuits blanches et idées noires

Nuits blanches ...pensez à l' hypnose

Par Mireille Cornut, hypnothérapeute Montpellier- L’hypnose contre nuits blanches et idées noires…

Insomnie : un mal en pleine expansion

Difficultés d’endormissement, réveils nocturnes ou trop précoces… l’insomnie revêt différentes formes et degrés de gravité. Environ 20 à 30 % de la population se plaint de troubles du sommeil dont 15-20 % d’insomnie modérée et 9-10 % d’insomnie sévère… Le manque de sommeil n’est donc pas à prendre à la légère. Il peut fortement altérer notre qualité de vie et impacter notre santé. Car si le sommeil nous permet de récupérer, il est également indispensable au développement cérébral. Il permet la mise en place de certains circuits neuronaux. Un animal privé de sommeil n’acquiert par exemple pas la vision. En outre, il contribue à l’apprentissage et à la gestion des émotions. Une donnée associée à une émotion négative sera mémorisée et expurgée de son émotion négative au cours d’une nuit de sommeil.

Le sommeil assure également certaines fonctions métaboliques en régulant la production de plusieurs hormones : hormone de croissance chez les enfants, cortisol, insuline, hormones de l’appétit (leptine, ghréline). Les privations chroniques de sommeil pourraient expliquer en partie l’augmentation de l’obésité et du diabète tardif. En outre, des suivis de cohorte ont démontré le lien entre temps de sommeil réduit et obésité chez des enfants et des adultes. Les sujets qui ne dorment pas assez grignotent davantage et ont plus faim.

Les causes de l’insomnie

Les causes de l’insomnie peuvent être organiques (apnées du sommeil comme 8,5% d’hommes entre 40 et 65 ans, douleurs, troubles circulatoires, absorptions d’excitants ou encore abus de somnifères…) ou des causes liées au stress, à l’anxiété, à la déprime et la dépression. C’est dans ces derniers cas que l’hypnose Ericksonienne obtient des résultats saisissants.
Attention toutefois, nous n’avons pas tous besoin de 8 à 9 h de sommeil. Notre rythme éveil-sommeil est réglé par notre propre horloge biologique  située dans le cerveau. Elle fonctionne grâce à l’activité de différentes glandes dont la glande pinéale. A la nuit tombée, cette glande libère un certain nombre de messagers dont la mélatonine, l’hormone du sommeil.
Un cycle de sommeil à une durée de 90 à 120 minutes selon les personnes. Pour bénéficier d’un sommeil vraiment réparateur il est nécessaire de s’octroyer 3 à 5 cycles de sommeil. Sur une moyenne de 4 cycles, l’écart peut donc être déjà de 2 heures.
Entre chaque cycle, un micro éveil a lieu, dont on ne se souvient généralement pas. Mais quand l’horloge biologique est déréglée, la production des messagers de l’éveil et du sommeil est perturbée. On observe alors soit une baisse de la production de la mélatonine (hormone du sommeil) soit, dans d’autres cas, une surproduction de l’histamine, l’hormone de l’éveil. Situation qui génère les difficultés d’endormissement et de sommeil continu.

Hypnose et insomnie

En cas de stress, d’anxiété, de peur, (générés par des événements désagréables, des soucis, etc.) mais aussi en cas d’excitation psychique, l’insomnie représente en fait un désir d’hypervigilance inconsciente, de contrôle nocturne. Une hyperactivité intellectuelle se déclenche, ne laissant aucune place au répit et au lâcher-prise. Le sommeil est « sous-surveillance » et, à la peur inconsciente de s’endormir, succède la peur très consciente de ne pas pouvoir s’endormir. Cette situation si elle se reproduit chaque soir finit par provoquer un total épuisement physique et psychique.

L’hypnose est une thérapie très efficace pour les troubles du sommeil. Aussi bien ceux de l’endormissement que ceux liés à de fréquents réveils ou encore aux cauchemars anxiogènes.
Il s’agit dans un premier temps de rassurer le patient, et tout en le sevrant doucement des somnifères, l’hypnothérapeute utilisera des protocoles d’hypnose (suggestions, métaphores…) visant en premier lieu à calmer l’anxiété que provoque à la fois le manque de sommeil et la peur de ne pas dormir. Il sera également nécessaire de travailler le lâcher-prise avant de « ré- apprendre » à dormir. Souvent, des techniques d’auto hypnose seront conseillées aux patients, afin qu’il puisse rapidement accéder à une détente physique et psychologique avant d’atteindre un état de léthargie et de plonger dans ses rêves…

Insomnie et traumatismes

Les souffrances du passé, les traumatismes, les drames de l’enfance, peuvent être à l’origine de  l’installation des troubles du sommeil  mais ne peuvent à eux seuls justifier que ceux-ci perdurent dans le temps, d’une façon continue. Cela dit, l’hypnose va permettre d’aller chercher des ressources qui permettront à l’inconscient de trouver des solutions d’adaptation pour rétablir le mécanisme vital du sommeil quels qu’aient été les problèmes rencontrés.

Plus d’informations ?
Rendez-vous sur notre site : www.MySweetMind.com
et consultez notre  Page Facebook.
Vous pouvez également vous rendre  directement dans la rubrique »je veux consulter »  du site pour prendre rendez-vous.
Pour plus d’information sur les troubles du sommeil : Institut National du Sommeil et de la Vigilance